horizon chine travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine
img-culture

La cuisine Yunnan traditionnelle

Cuisine du Yunnan

La cuisine du Yunnan, également appellé est la cuisine tradionelle du Yunnan, en Chine. Elle est composée  la caractérisque des tradions culinaires du Sichuan et des minorités Bai, Dai, Yi, et Naxi… confondus. Étant un province avec beaucoup de cultures éthniques différentes, la cuisine du Yunnan est très divers et spéciales. Les deux produits les plus connus de la province sont le thé pu-erh, qui est cultivé à Ning’er, et le jambon de Xuanwei, qui constitue la base de nombreux bouillons.

cuisine-yunnan

Les caractérisques de la cuisine du Yunan

Le Yunnan est une terre de mystères, où la variété culturelle des différentes ethnies et les remarquables paysages naturels ont donné naissance à une culture gastronomique diversifiée. La caractéristique de la cuisine régionale du Yunnan est spéciale et fraîche avec un parfum ou une beauté pure, contenant un attrait durable unique.

En réalité, à cause de l’étendue du territoire, la cuisine diffère selon la région où vous vous trouvez. Un mélange du goût alimentaire des religion et des caractéristiques ethniques, on peut devise la cusine du Yunnan en trois partie. Au Nord-Est, situé plus près de la partie continentale, de contacts plus fréquents avec les plaines centrales et des frontières du Sichuan, la cuisine est assez proche en goût de celle du Sichuan. Dans l’Ouest et le Sud-Ouest, vivant à côté des minorités ethniques  du Tibet, de la Birmanie et du Laos, leurs façons de cuisiner sont forrtements influencées par les plats Tibétains, Hui, et des monastères . Dans le Sud, le climat est doux, les pluies abondantes et les ressources naturelles riches ; là se trouve la cuisine du Yunnan proprement dite.

plat-traditionelle-yunnan

La plupart des plats du Yunnan sont épicés et les ingrédients principals sont les champignons. On trouve également un bon nombre de plats végétariens tels que des fleurs, des algues et des fougères.

Les caractéristiques de la cuisine du Yunnan comprennent une large gamme de saveurs avec un avantage particulier dans les spécialités culinaires de montagne et de source de l’eau. La saveur est caractérisée par son goût frais et tendre, son parfum délicat, son équilibre aigre doux, conservant le goût et la saveur originale des aliments. Cette authenticité du goût est à l’honneur, c’est non seulement une cuisine fraîche mais aussi moelleuse et riche, bien cuite sans être molle, correctement présentée, prenant le soin d’une décoration appropriée et modérée.

Bien que n’étant pas répertorié dans les huit premières séries de cuisine chinoise, la cuisine du Yunnan a toujours été populaire en Chine. Les caractéristiques principales de la cuisine du Yunnan sont issues d’une longue histoire, une présentation multi-ethnique, un large éventail de matières premières, de méthodes de cuisson uniques et diversifiées, la combinaison du passé et du présent, des goûts variés avec un contenu large et riche.

La cuisine des minorités du Yunnan

La cuisine Dai

cuisine-dai-ethnie-yunnan

Les Dai habitent dans les collines de Xishuangbanna, prochede la rivière Mekong au Sud du Yunnan. Ce groupe ethnique se trouve aussi en Thaïlande, Laos et en Birmanie. Donc, la cuisine Dai est similaire à celle du Nord de la Thaïlande et du Laos : épicée, aigre et herbacée. La plupart des plats contiennent de la coriandre, du piment, et du jus de citron vert, mais pas de sauce de poisson. Les Dai utilisent souvet de la citronnelle et du bambou, des germes de soja fermentées ainsi que des champignons, des algues, des fleurs, des fougères et des groseilles cueillis dans la jungle. Quelques plats très connus des Dai sont le riz au bambou, et le bœuf gamba, la salade de poulet …

Le point le plus singulier dans les plats des Dai est l’utilisation d’herbes comme les menthes et les coriandres.

La cuisine Naxi

cuisine-naxi-ethnie-yunnan

La minorité ethnique Naxi vit principalement dans la province du Yunnan, spécialement à Lijiang. Située à l’extrémité Sud du plateau Qinghai-Tibet,  proche de des minorités (le Bai et le Hans), la cuisine Naxi reflète une myriade d’influences. Le résultat est un large éventail de sélections et un mélange de saveur épicée, aigre et sucrée. Le riz, la farine et le maïs constituent la base de la plupart de plats de Naxi. Ils commencent une journée avec un petit déjeuner simple avec un pain ou un pain cuit à la vapeur appelé Shuimen Baba. Le déjeuner et le dîner sont plus riches, avec de la soupe et plusieurs autres plats principaux servis. Au printemps et en hiver, les plats de potée sont préparés pour dissiper le froid, tandis qu’en été, le vin de riz est imbibé pour se rafraîchir. La cuisine de Naxi tombe dans le banquet, le festival et le style de tous les jours.

La cuisine Bai

cuisine-yunnan-chine-poison-en-casserole

Selon les données de 1996, 80% des 1,4145 millions de Bai vivent à Dali. Ce groupe ethnique polyvalent a construit le célèbre royaume de Dali (937-1254) qui a servi de centre économique et culturel pendant plus de 800 ans. Enracinée profondément dans le terroir de la cuisine bouddhiste et de la cuisine Han,la cuisine Bai se caractérise par une saveur épicée, aigre et sucrée. Les Bai hospitaliers sont bons à faire du jambon, saucisse et les plats suivants. Le thé à trois plats, une célèbre cérémonie du thé, est pratiqué par le peuple Bai.

Top six plats de Bai sont:  Poisson en casserole, Midujuanti, Poulet à la papaye, Lait de Dongchuan, Xizhou Papa, Hequing Cochon Frit.