horizon chine travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine

Moeurs et coutumes du Yunnan en Chine

La Chine est l’un des pays avec le plus grand tourisme culturel dans le monde entier. Parmi ses provinces, il faut rendre compte le Yunnan comme un lieu de rêve pour ceux qui cherchent tellement de nouvelles choses à voir et apprendre sur la culture qui est riche et différente de la nôtre. Donc, êtes-vous prêt à découvrir des aspects culturels originaux du Yunnan? Voici le Yunnan dans les différentes facettes.

lijang-yunnan

Une diversité de la langue et culture

L’histoire du Yunnan s’explique la diversité de sa culture. Après la relation difficile avec les Han, les minorités s’associent pour fonder le puissant royaume de Nanzhao. À partir du XIIIe siècle, le Yunnan est par la suite intégré à la Chine par les Mongols. La culture de cette province, y compris la mode de vie, les us et coutumes, la langue… a été influencée par chacune de ces dominations. Cela explique le plurilinguisme et la mixité culturelle du Yunnan.

À Yunnan, le mandarin est certes la langue officielle mais il existe plusieurs langues, issues de plusieurs dialectes comme les langues austro-asiatiques, les langues des Hmongs, les langues tibéto-birmanes… Ce plurilinguisme vient des 24 ethnies minoritaires qui vivent dans la province comme les Yu, les Bai, les Naxi, les Yao, les Tibétains, …

culture-de-yunnan-chine

Qui dit minorités dit traditions, langue,  et costumes traditionnelles. En fait, chaque minorité a ses propres tenues vestimentaires. Donc, une fois arrivée au Yunnan, vous aurez un aperçu de ces petites merveilles souvent pleine de couleur. Par exemples, les costumes des Bai sont riches d’une longue histoire. Il y a 1 800 ans, sous le règne des royaumes de Nanzhao et de Dali, les locaux créèrent des vêtements avec leur propre style. Aujourd’hui, on reconnaît les costumes des Bai à leurs couleurs vives, bien accordées. Quant au peuple Dai, les femmes portent des robes courtes aux manches étroites et des sarongs tandis que les hommes portent des vestes sans col aux manches étroites et des pantalons longs et larges.

Chaque ethnie vit aux rythmes de ces coutumes et traditions. Parfois elle fascine, parfois elle choque. Donc, il est vivement conseillé de chercher les informations avant de partir. Par exemples, pour les Yao, il faut absolument respecter les personnes âgées qu’on se voit dans la rue : la saluer et la laisser passer par avance. Par contre, il est interdit d’appeler le nom d’une personne âgée en sa présence, ni de s’asseoir les jambes croisées ou de dire des gros mots devant elle. Lors des repas, on réserve les places d’honneur aux personnes âgées et on leur sert les meilleurs morceaux.

Afin d’éviter les malentendus et les irrespects vers les locaux au Yunnan, veuillez mémoriser les coutumes ci-dessous:

– Ne pas entrer dans la salle d’une femme enceinte.

– Les femmes enceintes (chinois ou étranger) ne sont pas autorisées à entrer dans une chambre de mariage et ne peuvent pas assister à un mariage.

– Ne pas passer par-dessus la fosse de feu lors de la visite d’une famille de Yi.

– Ne pas manger la viande de cheval, de mulet ou de chien.

– Ne pas toucher les os bovins qui sont raccrochés dans un village de Jingpo.

– Ne pas toucher la tête de moine.

– Ne pas rester sur le seuil quand vous visitez une famille tibétaine.

– Ne pas entrer dans la chambre à coucher de l’hôte.

– Se déchausser lors de la visite des temples ou de bâtiments de bambou de nationalité Dai.

– Porter des pantalons courts est considéré comme un signe d’irrespect dans les régions tibétaines.

Une architecture originale entre la modernité et la spiritualité

Le Yunnan est connu par son architecture traditionnelle avec ses pagodes, temples et villages typiques. Cependant, il y a aussi de quartiers dynamiques et modernes avec ses marchés, magasins, cinémas et bars à karaoké.

En parlant de l’architecture au Yunnan, personne ne peut rater celle de la ville Lijiang en raison de la particularité des Naxi qui y vivent depuis très longtemps. Lijiang offre un paysage tellement original et unique que l’Unseco a ordonné la conservation des maisons en tuiles et les rues pavées.

jianshui-temple-yunnan

Une gastronomie reconnue

Vous n’êtes pas vraiment connaissance avec un endroit si vous ne goûtez pas sa nourriture. Le Yunnan a une des cuisines les plus riches du monde. Ses propositions sont différentes d’une ethnie à l’autre. Par contre, elles convergent en un seul point. C’est que les ingrédients de base sont des produits agricoles comme le riz, le maïs, la pomme de terre, la patate douce.

Les Yao ont une spécialité très connue: le thé à l’huile. C’est une sorte de soupe parfumée, qui au début semble un amère du thé mais peu à peu sucré dans la gorge. Ce serait parfait si vous le dégustez quand il fait froid. Ce plat favorise sans aucun doute la circulation sanguine et réchauffe le corps. De plus, les Yao ont une boisson préféré: le vin du riz. Ils l’apprécient tellement qu’ils peuvent boivent dans un grand bol au lieu de petit verre comme d’habitude. Bouilli avec du gingembre, du sucre brun et des œufs, le vin de riz donne une boisson revigorante que les femmes enceintes peuvent en boire.

le-the-yunnan

Les Bai aiment particulièrement les légumes et les condiments. Les femmes Bai sont vraiment des experts pour des sortes de sauces différentes comme la sauce soja, la sauce au homard ou la sauce à la farine. Pour la viande, ils consomment le plus le porc sous forme de jambon et de saucisse.