Le petit Palais de Potala à Shangri-la

Lors du voyage au Yunnan, la région de Shangri-la constitue une de nos étapes. Le monastère Songzanlin en particulier la rend célèbre. En effet, c’est l’un des plus beaux monastères  boudhistes en Chine, connu comme «le petit Palais de Potala» à cause de son architecture.

panorama-monastere

Shangri-la? Qu’est ce que c’est?

Avant de partir en route pour la monastère Songzanlin, voici quelques informations au sujet de Shangri-la.

En littérature, Shangri-la est un lieu fictif décrit dans le roman Lost Horizon (1933) de l’auteur britannique James Hilton.  Il décrit Shangri-la comme une vallée mystique et harmonieuse, doucement avec une lamasery, enfermé dans l’extrémité occidentale des montagnes de Kunlun.  Shangri-la est devenu synonyme de tout paradis terrestre, et en particulier d’un lieu « utopie mythique » de l’Himalaya – une terre heureuse en permanence, isolée du monde extérieur. Dans le roman Lost Horizon, les gens qui vivent à Shangri-la sont presque immortels, vivant des centaines d’années au-delà de la durée de vie normale et vieillissant très lentement en apparence. Le nom évoque aussi l’imagerie de l’exotisme de l’Orient.

Suite à ce roman, Shangri-la est devenu  le nom d’une ville chinoise (2001) à la place de son nom originel (Zhongdian), cela  pour attirer les voyageurs. Shangri-la se trouve au Nord-Ouest du Yunnan et légèrement au Sud-Est du Tibet. Cette ville n’est plus vraiment en Chine mais non plus totalement dans l’Himalaya, c’est donc une sorte de mélange entre la vie chinoise et la vie tibétaine.

vue-shangri-la-yunnan

Le monastère Songzanlin

Surnomé le petite Palais de Potala, le monastère Songzanlin est le plus grand et le plus célèbre monastère bouddhiste tibétain au Yunnan avec sa remarquable architecture. Il est situé à 5km de Shangri-La, au pied de la Montagne de Foping.

La construction du monastère a commencé en 1679, et s’est terminée deux ans plus tard. Rénové à plusieurs reprises, il est considéré comme l’un des monastère les plus important au Yunnan. Le monastère respecte le style traditionnel  de l’architecture du bouddhisme tibétain: deux salles de doctrine principales au centre et les chambres des moines tout autour. De loin, on découvre un  chateau superbe, érigé sur une coline.

monastere-songzanlin

Un peu d’histoire

Le monastère Songzanlin, appartenant à l’ordre bouddhique Gelukpa, a été établi par le cinquième Dalaï Lama en 1679, et construit sous le règne de la dynastie des Qing de l’empereur Kangxi (1662-1722). Celui-ci a complètement aidé au développement de ce monastère. De plus, cet empereur fut associé à la recherche de la réincarnation pour le septième Dalaï Lama.

Dans les années 1930, le monastère a fourni un soutien total au général communiste He Long qui a traversé cette zone pendant sa campagne. Mais toutefois il fut partiellement détruit en 1959. Depuis 1981, la situation a changé, les bâtiments du monastère ont été pour la plupart restaurés.

monastere-shangri-la

Découverte du monastère Songzanlin

Dan le monastère Songzanlin, se trouvent de nombreux trésors bouddhistes, comme la statue de Gautama Bouddha, la lampe en or, l’encensoir en argent et les écritures saintes. Tous ces objets sont des chefs-d’œuvre de différentes dynasties et des productions de la sagesse des tibétains et des Han. Actuellement, environ 700 moines et Lasma sont encore en actitvité dans ce lieu et sont toujours accueillants avec les voyageurs étrangers.

Au bout des 200 marches de l’imposant escalier, vous arrivez devant le monastère principal, c’est alors un moment magique !

interieur-monastere

Ce monastère est composé de plusieurs bâtiments de couleurs rouge et jaune dont le style architectural rappelle celui des bâtiments monastiques du Tibet. Il s’agit d’une belle succession de temples et de salles de prières. Les  fenêtres, les murs, les toitures, les piliers,… sont établis selon des règles et des symboliques liés au bouddhisme. Par exemple, l’intérieur des bâtiments inclut de remarquables  salles de prière décorées de peintures tibétaines Thangkas racontant des légendes bouddhistes, et en particulier, sur la vie de Bouddha. Ces fresques multicolores ainsi que le rouge vif des piliers et des murs font régner une atmosphère douce et chaleureuse renforcée par l’odeur de l’encens. De nombreux trésors se sont accumulés au fil du temps, garnissants les salles. On peut également observer des figurines en or du bouddhas Josses, des lampes dorées ou encore des anciens textes bouddhistes.

moines-shangri-la

Après cet émerveillement, l’arrière du monastère est également très beau. De même que quelques bâtiments légèrement oubliés où il n’y a tout simplement personne.

Autour du temple, on profite d’un magnifique panorama sur la région et le village entourant le monastère, avec les maisons où vivent les moines.

Généralement, le monastère Songzalin est réellement un site incontournable de Shangri-la (Zhongdian).

vue-songzanlin

Bon à savoir

– Prévoir 3 heures de visite pour le monastère.

– Billet d’entrée: 115 yuan par personne.

– Photographier le monastère lors de la balade autour du lac: Superbes clichés assurés !

– Le printemps et l’automne sont les saisons idéals pour y rendre visite.