horizon chine travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine
img-culture

la ville de Lhassa

Lhassa présentation générale

Bienvenue sur le toit du monde au cœur du Tibet … La ville sacrée de Lhassa est le chef-lieu de cette région autonome de la République populaire de Chine. Ville sainte d’un côté pour les bouddhistes, capitale historique de l’autre pour les visiteurs, Lhassa détient toujours ses deux statuts bien qu’elle soit actuellement une ville moderne en pleine expansion sous l’occupation chinoise.

palais-potala

Un peu d’histoire

On raconte que Lhassa aurait obtenu le statut de capitale tibétaine sous le règne de Songtsen Gampo, second empereur tibétain (610-650), celui-ci aurait ensuite fait construire les temples Ramoché, Jokhang et le premier édifice du Palais du Potala. Cela attira peu à peu des pèlerins bouddhistes au cours des ans … Puis de 1617 à 1682, le 5ème Dalaï-Lama choisit Lhassa pour en faire le centre administratif du Tibet. C’est à cette époque que la ville fleurit avec l’ouverture de grandes résidences, hôtels et boutiques, en particulier dans le quartier de Barkhor. Ce fut le seul quartier à ne pas souffrir de pauvreté …
Lhassa est également, témoignage de nombreux conflits: En 1959, une rébellion tibétaine éclata contre les forces chinoises. Entre 1987 et 1989 de grandes rébellions eurent lieux, les moines descendirent dans la rue pour clamer la liberté du Tibet, ces évènements entrainèrent la mise en place de la loi martiale qui fut imposée jusqu’en 1990. En 2008, de nouvelles manifestations éclatèrent, les moines réclamaient cette fois la libération de moines emprisonnés en 2007. De nombreux moines furent immolés pour la libération du Tibet et celle de prisonniers … Depuis lors, les Han chinois continuent d’envahir Lhassa pour en faire une ville moderne.

De nos jours

Malgré sa tendance vers la modernité, cette ville est toujours une destination de pèlerinage et une merveille tibétaine de par l’histoire qui a marqué ses édifices et ses rues …
Lhassa est aujourd’hui divisée en deux parties bien distinctes qui font de cette ville un contraste permanent. La partie à l’ouest, très moderne correspond au côté chinois, tandis qu’à l’est se trouve la vieille ville tibétaine de plus en plus menacée par la modernité chinoise. En vous promenant au cœur de la vieille ville, vous pourrez ressentir une atmosphère sacrée et en profiter pour rencontrer des tibétains vivant au rythme des traditions de la région autonome, n’oubliez pas de passer par le marché de Barkhor …