horizon chine travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine
img-culture

La ville de Lijiang

Lijiang est un mélange unique de sites historiques et naturels, entourée de montagnes enneigées et bordée de lacs. Croisement des cultures de multiples minorités ethniques, Lijiang est célèbre de par le monde, elle a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO pour sa vieille ville qui date de plus de 800 ans.

Capitale du royaume du Mu de 1288 à 1730, bâtie par le peuple «Naxi», Lijiang est aujourd’hui encore le centre culturel de cette ethnie. Au départ les «Naxi» étaient une population de nomades venus du Tibet, les Naxi représente toujours le peuple le plus nombreux de la cité. Le mot «Lijian» en «Naxi» veut dire «tente noir», en hommage aux ancêtres qui établissaient leur camp sur les immenses prairies.

lijiang-ancienne-ville-chine

La ville ancienne de Lijiang

De par sa situation géographique, la société Naxi a subi les influences des autres peuplades vivant dans la région au cours des 10 derniers siècles, ainsi avec les Tibétains, l’ethnie «Bai» et les chinois «Han» une société originale et pluriculturelle est née.

Surnommée «la petite Venise d’orient», la vieille ville de Lijiang est un labyrinthe de rues pavées d’ardoises et de nombreux ponts – en pierre ou en bois qui saute les petits cours d’eau. Des maisons basses en bois rouge et aux toits de tuile sont bâties le long des cours d’eau donnant au tout un effet apaisant. L’endroit est bien vivant avec une population locale colorée qui passe et repasse.

la-petite-venise-dorient

La petite Venise d’Orient

Cet endroit est également caractérisé par la musique «Naxi», héritage culturel de la région, en soirée vous trouverez aisément un endroit pour en apprécier les notes.

Au cours des années 1930, Joseph Rock, un botaniste-anthropologue australo-américain, vécut 27 ans ici. Il étudia et écrivit un livre sur les «Naxi». Mr Rock est le premier occidental à faire découvrir la culture «Naxi».

En 1996, Lijiang essuya un terrible séisme faisant beaucoup de victimes et détruisant une partie de la ville les maisons traditionnelles ont bien heureusement résisté. L’ancienne ville de Lijiang est reconstruite puis classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997.

Depuis, cette ville est peut-être un peu trop touristique, mais toute ces merveilles valent vraiment le détour, alors il faut jouer le jeu, puisque nous sommes après tout nous aussi des visiteurs. Après la visite des sites touristiques. Il est facile de s’éloigner pour profiter de la campagne aux alentour.